En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu toulouse agricampus L'Europe s'engage en Midi-Pyrénées avec le FEDER Ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt Enseignement agricole - 100% nature

TOULOUSE AGRI CAMPUS, pôle de compétences agro-bio-vététérinaire

Rôle des pollinisateurs et production alimentaire

Rôle des pollinisateurs et production alimentaire
Nicola Gallai, enseignant-chercheur en économie à l'Ecole Nationale de Formation Agronomique (ENFA), a participé au 1er rapport de l’IPBES : pollinisation, pollinisateurs et production alimentaire, un état des connaissances pour l'action publique et privée.

La plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (l’IPBES) a rendu son 1er rapport sur la pollinisation en février 2016. Ecrit par près de 80 experts de différentes disciplines et pays, ce rapport dresse un panorama aussi complet que possible des connaissances actuelles, mais aussi des incertitudes et des besoins de recherche en matière de pollinisation, pollinisateurs et production alimentaire.

Nicola Gallai, enseignant-chercheur en économie à l’ENFA et co-auteur de ce rapport, a participé au groupe d’experts visant à « évaluer la contribution des pollinisateurs et de la pollinisation à la production des cultures ». Ce rapport fait état des pressions sur la stabilité du maintien ou du développement des pollinisateurs dans le temps ; il évalue économiquement (ou non) leur apport à notre société et propose un panel de solutions aux gouvernements afin de préserver ces animaux essentiels à la production de plus de 60% de nos cultures.

Ce rapport, qui a été approuvé par les différents gouvernements membres de l’IPBES, présente une palette d’outils pour l’action dont les décideurs publics ou privés sont invités à se saisir. Il fait le lien entre les résultats et leur applicabilité dans chaque pays.

Prochaine étape : la mise en place par les gouvernements de politiques de protection des pollinisateurs. La France a déjà commencé en interdisant en mars dernier l'utilisation de néocotinoïde (insecticides).

Documents à télécharger